Archives de Catégorie: nationalité

Citoyenneté et nationalité

Albano Cordeiro, janvier 2010

Il y a une vraie difficulté à définir la citoyenneté – la définition classique qui y voit un corpus de droits et devoirs est piégeuse parce que la nature des critères pour en être titulaire peut en faire un privilège ou en faire un état auquel on a accès sous des conditions. L’avantage de lier la citoyenneté à la résidence est que la citoyenneté se « territorialise » par le simple constat de résider dans ce territoire-là. On y accède via un fait objectif. Mais il y aurait bien sûr d’autres raisons une desquelles est que notre action se fait en général dans une proximité de socialibilité. La citoyenneté a à voir avec le social. Et pour avoir du social il agir et interagir dans un cadre de proximité, avec des gens avec qui on est susceptible d’entrer en relation. La citoyenneté hors-sol ne marche pas. C’est l’appartenance à la société et non pas à une appartenance (supposée) à la communauté imaginaire de la Nation qui fond la citoyenneté. Lire la suite

Tagué , ,

Citoyenneté de résidence

   Albano Cordeiro, mai-juin 2004

La citoyenneté moderne est une citoyenneté territorialisée, parce qu’elle s’exerce dans un cadre territorial. Elle est en général acquise par filiation, et moins fréquemment par le lieu de naissance indépendamment de l’appartenance national des parents. C’est ce mode d’acquisition de la  citoyenneté qui est en vigueur dans la plupart des pays du monde, même si des citoyens hors de « leur » territoire peuvent, dans certains cas, exercer leurs droits. Aussi, à des étrangers, des gens « déterritorialisés », sont accordée parfois des droits civiques et politiques partiels. Lire la suite

Tagué , , , ,