Archives Mensuelles: juin 2013

Citoyenneté de résidence

   Albano Cordeiro, mai-juin 2004

La citoyenneté moderne est une citoyenneté territorialisée, parce qu’elle s’exerce dans un cadre territorial. Elle est en général acquise par filiation, et moins fréquemment par le lieu de naissance indépendamment de l’appartenance national des parents. C’est ce mode d’acquisition de la  citoyenneté qui est en vigueur dans la plupart des pays du monde, même si des citoyens hors de « leur » territoire peuvent, dans certains cas, exercer leurs droits. Aussi, à des étrangers, des gens « déterritorialisés », sont accordée parfois des droits civiques et politiques partiels. Lire la suite

Publicités
Tagué , , , ,

A cidadania e a democracia modernas

Seminário LMDH – FIDH*

———————————–

Maputo, 5-9 de Maio de 2003

 Albano Cordeiro,

economista-sociologo, CNRS, Paris

membro da Associação Francesa de Ciência Politica (AFSP)

Representatividade e sufrágio universal

 A primeira forma histórica de democracia foi a democracia directa. A democracia directa não dispensa o sistema de voto maioritário para decidir de estratégias de interesse comum. Neste tipo de democracia os cidadãos são convocados na sua totalidade e, reunidos, aceitam ou rejeitam, com o voto à maioria, as proposições que lhes são submetidas. Hoje em dia, o plebiscito é um instrumento de democracia directa que foi conservado e é usado ainda em muitos países.

Mas a regra geral das democracias modernas é que os cidadãos não se ocupam das questões que se põem  à classe dirigente, que tem a responsabilidade da gestão do território e da sociedade. Estas questões são confiadas aos indivíduos que os cidadãos elegem para governar no nome deles.

Neste sentido, a democracia representativa é uma forma imperfeita de democracia, mas tida como (supostamente) adaptada às sociedades modernas constituídas por populações numerosas, e onde as questões de governação dum país são extremamente complexas. Lire la suite

Tagué , , , ,

Clairement contre l’illusion du capitalisme vert

Albano Cordeiro, Comité de liaison du Rassemblement de Miremont.

Avignon, 11.1.09

Le capitalisme  a une capacité indéniable de se rénover et –même mieux- de s’adapter aux évolutions économiques et sociales, grâce à un sous-système intégré : celui des crises périodiques. Quelques unes de ces crises se rapprochent – en effet- de très très près, de la crise fatale, la crise systémique.

Et nous y sommes cette fois-ci ! (réf : Frédéric Lordon, « Jusqu’à quand ? Pour en finir avec les crises financières », éd. Raisons d’agir, 2008) ).

Hélas, les forces de gauche qui pourraient le pousser aux cordes ne sont pas au rendez-vous. Lire la suite

Tagué ,

Pour un un nouveau concept des Missions d’Observation Electorale internationales

Pour un un nouveau concept des Missions d’Observation Electorale internationales.

85% !

Albano Cordeiro, économiste-sociologue, CNRS, Mai 2004

« Il a obtenu la majorité des suffrages (entre 50% et 60%), mais 85%

c’est la république bananière.Comment cela a-t-il pu se passer? Je n’en sais rien »

Général Khaled Nezzar, sur RFI, le 30/09/04, in Libération, 1/10/04.

Les chiffres finaux officiels donnent 85% pour Abdelaziz Bouteflika, qui devient à nouveau Président de la République Algérienne pour 5 ans. Moins que le score Ben Ali et moins que ceux des dictateurs «élus» des républiques asiatiques de l’ex-URSS, mais tout de même «stupidifiant» (à rendre stupide)] et inattendu. Lire la suite

Tagué ,

Le va-vient des Portugais en Europe

Albano Cordeiro
chercheur à l’URMIS (Unité de Recherche Migrations et Société),
laboratoire du Cnrs, Paris
in revue Projet, octobre 2002

Les Portugais sont sans doute aujourd’hui les Européens qui “pratiquent” le plus l’espace européen (1).
Dans les décennies 60 et 70, est partie du Portugal une des plus importantes migrations intra-européennes du 20e siècle : en douze ans, plus d’un million de personnes se sont déplacées.
Certes, les Italiens ont été plus nombreux, mais leur émigration s’étend sur près d’un siècle. De même, un demi-million de Polonais ont émigré vers la France entre 1919 et 1929, mais la plupart sont retournés en Pologne dans les années 30 et les premières années de l’après-guerre. Les Turcs sont plusieurs millions à avoir émigré vers l’Europe occidentale, à partir des années 60. Avec leurs descendants, ils sont aujourd’hui plus de 3 millions. Lire la suite

Tagué , , ,

Pour une citoyenneté attachée à la personne

Pour une citoyenneté attachée à la personne

par Albano Cordeiro,
Unité de Recherche Migrations et Société (Urmis),
CNRS, Paris

in Hommes & Migrations, Janvier 2001

La conception “moderne” de la citoyenneté serait-elle  aujourd’hui dépassée ? Pour Albano Cordeiro, la nécessaire égalité des droits politiques entre les nationaux et les “étrangers”, là où ils vivent, ne pourra se faire que par des modifications du droit international. Car celui-ci reste encore axé sur la souveraineté nationale et la pleine reconnaissance du pouvoir des États sur les citoyens, à l’heure où la mobilisation  pour la reconnaissance des droits fondamentaux dans l’Union européenne montre une évolution des représentations collectives en la matière.

Lire la suite

Tagué ,

« 10% de la population de France est musulmane ». Comment?

Albano Cordeiro

(à propos de l’entretien à Fouad Imarraine,

 publié sur le site des Indigènes de la République)

6/7/06

Il est extrêmement difficile sinon très mal vu, de contester des chiffres qui comptent une population de discriminés, de victimes du racisme. La remarque est immédiatement resituée dans le contexte de l’affrontement qui fait que, ou bien on est défenseurs des discriminés et on ne dit rien qui puisse « dévaloriser » leur importance, dont un des indicateurs est justement leur nombre. parce que l’on ne va pas s’occuper d’une minorité de discriminés. Mettons  350 discriminés qui ont le malheur d’avoir un quelconque défaut physique visible. C’est q’dal, à la limite il ne vaut pas la peine s’en occuper; D’ailleurs ils peuvent aussi bien se débrouiller. Non, mais!

Ceci à propos des 10% de la population de la France qui est musulmane. Oh, oh! Cela fait plus de 6 millions!!!

Lire la suite

Tagué ,

LA CITOYENNETÉ INDIVIDUELLE ET LA CITOYENNETÉ COLLECTIVE

 

LA CITOYENNETÉ INDIVIDUELLE ET LA CITOYENNETÉ COLLECTIVE

Albano Cordeiro, économiste-sociologue, Paris, Février 2013

(publié dans Lettre Scientifique de l’ATAC, n° 57, 2013)

Introduction

La citoyenneté collective fut l’une des questions soulevées par le mouvement pour le droit de vote local aux résidents étrangers, tel qu’il s’est manifesté dans les années 80, en particulier aux élections municipales de 1983 et suite au non-accomplissement de la promesse mitterrandienne d’accorder ce droit. L‘un des mouvements engagés dans la lutte pour cette revendication a été le Collectif des Droits Civiques, dans lequel s’étaient engagés des militants liés au CAIF (Conseil des Associations Immigrées de France).

Dépourvus, à titre individuel, de la citoyenneté française, nous prétendions que leur engagement relevait bien de la citoyenneté, d’un autre type de citoyenneté. Les résidents étrangers s’engageant pour cette revendication, exerçaient une citoyenneté de facto, une citoyenneté collective. Citoyenneté qui ne pouvait leur être enlevée. Elle passait par l’exercice du droit d’association (de jure ou de facto) qui concernait également les résidents étrangers.

Le concept de  «nouvelle citoyenneté» qui émerge alors (suite à Convergence 84 pour l’Egalité) dans les débats de militants élargit la réflexion aux «appartenances collectives», qui auraient, elles, un droit de cité dans une société plurielle, de pluralisme culturel. Un droit d’exercer collectivement la citoyenneté dans son espace propre, l’espace public[i].

La crise économique en cours, depuis 2007, est la plus importante qu’a connue l’économie mondiale depuis la fin de la guerre froide (1991). L’effondrement du système communiste-soviétique est venu, dans un premier temps, confirmer la thèse thatchérienne du TINA (there is no alternative). L’existence d’un «modèle alternatif» dont l’image négative était partagée par des larges masses a facilité la poursuite du développement du système capitaliste et de la «démocratie bourgeoise» durant la plupart du XXème siècle. Cet effet a perduré encore une bonne vingtaine d’années avant que les mouvements populaires puissent se réclamer d’ «une alternative» au système économico-politique dominant dans le monde entier, sans être systématiquement associés à l’image du communisme soviétique. Lire la suite

Tagué ,

A proposito do mundo visto através Bildberg

-“Você não sabia? Justamente! Eles escondem a verdade!”
A propósito do mundo visto através Bilderberg*
Albano Cordeiro, Agosto 2011
1. 1. As narrações explicativas compensando uma ausência de racionalidade
Para analisar acontecimentos políticos, e seguir assim a evolução do quadro político das sociedades, existem diferentes métodos.
Tentemos uma apresentação rápida destas formas de descodificação da actualidade, no sentido de lhe dar uma racionalidade, pelo menos plausível, consciente contudo da complexidade das relações entre estes diferentes métodos que não se excluem entre eles.
Passamos rapidamente sobre as explicações [1] de tipo primário que diríamos “universais” (como “resposta a tudo”), de tipo religioso e divino : tudo o que acontece (ou não acontece) provém da vontade de Deus (Jeová, Alá, …).
Citemos igualmente as explicações de tipo supersticioso, entre as quais se coloca a Astrologia. A astrologia conta na formação de decisões pessoais dos que a consideram como factor agindo no quotidiano. Como corolário ela evita certas acções ou comportamentos e por conseguinte certos acontecimentos previsíveis. Ela aparece assim como dando uma suposta racionalidade a acontecimentos e situações vividas. É a sua função explicativa.
Mas poder-se-ia incluir nesta categoria as explicações onde intervém um factor extra-humano agindo -ou supostamente agindo- sobre uma realidade humana. Nestes casos o aspecto “universal” das explicações religiosas pode ser ausente, mas umas e outras têm em comum o facto de serem substitutos irracionais da “racionalidade”, pois esta deriva directamente duma crença (o que não elimina o uso de raciocínios).
São deste tipo as explicações onde intervém agentes diabólicos, incluindo personagens não-humanos que produziriam acontecimentos que são tidos por “inexplicáveis” (caso de aparição de extraterrestres). Lire la suite

Tagué